Vous aurez déjà peut-être prêté attention lors de votre visite dans votre administration communale à une petite brochure intitulée "Champs électromagnétiques et santé".

Cette brochure éditée par le SPF Santé Publique a pour objectif d’informer les citoyens sur les risques potentiels liés aux ondes électromagnétique et ce, de manière objective.

Force est de constater que les informations contenues dans ce document officiel sont souvent trompeuses, lacunaires, voir inexactes.

Voici quelques explications :

Les sources mentionnées sont essentiellement l’ICNIRPP et le SCENIHR.
A aucun moment le rapport "Bioinitiative" commandé par la Commission Européenne et dont les résultats ont été approuvés par celle-ci n’a été pris en compte.
L’étude internationale "Interphone" ainsi que les résultats inquiétants obtenus dernièrement par le Professeur Vandervorst de l’UCL font également partie des absents.
On pourrait également ajouter de nombreuses études toutes aussi sérieuses les unes que les autres et menées à bien dans différents pays du monde entier qui démontrent des effets négatifs sur la santé.

A la question : "Sur quels effets sur la santé les limites d’exposition se basent-elle ?",
il est répondu page 19 : "les limites d’exposition recommandées par l’ICNIRP.....sont basées sur les effets nocifs connus susceptibles de survenir en cas de charge thermique du corps suite à l’exposition à des ondes radios puissantes"

Les effets biologiques (non thermiques) sont donc tout simplement oubliés alors qu’ils sont identifiés depuis plusieurs années et que la plupart des études actuelles se portent sur ces effets dits "biologiques".

Cette brochure qui se veut rassurante sème surtout le doute dans l’esprit des lecteurs et participe à une désinformation générale.

L’industrie du sans fil a encore de beaux jours devant elle....!