La source principale de pollution dans l’habitat est son réseau électrique 50 Hz.

Le nombre d’appareils électriques présents dans les maisons augmente de jour en jour et la pollution électromagnétique de basses fréquences suit irrémédiablement le même rythme de croissance.
L’arrivée, entre autre, des plaques à induction, des fours à micro-ondes ainsi que tout le matériel audio, vidéo et informatique assombrit le tableau.

Les lignes de moyenne et haute tension (aérienne et souterraine), les câbles acolés aux façades des maisons ainsi que les onduleurs de panneaux photovoltaïques sont également sources de problèmes.

Les zones de repos qui devraient être des refuges environnementaux se trouvent de plus en plus souvent polluées comme le reste de la maison.

A ceci ajoutons la problématique des maison en bois.

Le bois n’est pas un bon conducteur électrique, mais par contre il est un excellent conducteur du champ électrique !
Il faut donc être très attentif lors de la construction de maison en bois en limitant au maximum les pollutions électriques à la source.
Il est néanmoins toujours possible d’apporter des solutions dans le cas d’une construction en bois existente.